Bienvenu.e.s

Bonjour et bienvenu.e.s sur le sentier d’une utopie : la vie sans argent !

Tout commence avec une idée un peu folle : Voyager le plus écologiquement possible, sans consommer…et donc, sans argent. Cette idée s’insére dans l’esprit de trois jeunes Européens, Nicola, Raphael et Benjamin et ils décident de partir sur les routes du monde en Janvier 2010. Au cours de leurs aventures qui les emmènent en stop et en bateau-stop des Pays-Bas jusqu’au Mexique, ils découvrent que cette expérience de vivre sans consommer va bien plus loin que leur idéologie écologique. Face à la bonté des Marocains et du monde en général, ils apprennent à recevoir et découvrent une confiance nouvelle qui leur permet de rêver d’un monde sans échanges monétaires.

Aujourd’hui, ils participent à la création d’un éco-village basé sur l’économie du don dans le sud de la France.

Plus d’info sur www.eotopia.org

fert12419_352046964394_6793664_n31281_406098749394_2089572_n
Un livre sous la forme d’un carnet de voyage intitulé « Sans un sou en poche » est sorti le 18 Février 2015 aux éditions Arthaud. Ce livre est payant mais vous pouvez télécharger une version gratuite et même un « non-guide du voyage sans argent »! Rendez-vous à la page Le(s) Livre(s) pour vous les procurer.

Des conférences sur le voyage, la vie sans argent et l’économie de don sont régulièrement proposées. N’hésitez pas à nous contacter pour en organiser une!

Voici une interview vidéo montée par la joyeuse équipe de Zangomédia (Décembre 2013):

 

Je vous souhaite une merveilleuse journée !

 

41 réflexions sur “Bienvenu.e.s

  1. C’est un bon style de vie alternatif de vivre sans argent,dans des pays ou c’est possible (température au dessus du point de congélation) avec des gens qui eux possèdent un minimum de biens ou d’argent. On s’en sort pas, il faut faire confiance a ceux qui possèdent quelque chose. Par exemple, quelqu’un comme toi, ne pourrait pas compter sur toi…… C’est un beau début vers l’économie du don, mais faut-il avoir quelque chose a donner. Mais de dire que c’est un monde sans argent…..pas certaine. dans les dessous, malheureusement, l’argent est présent.

    • Et bien c’est que tu n’as pas compris que l’argent, s’il est mal utilisé, est à rejeté bien loin comme n’étant pas une valeur !
      Le Cœur et les Amis sont de bien plus florissantes richesses qu’un simple bout de papier, pourtant celui-ci guide l’Humanité ? L’être-humain serait-il bête à manger du papier ??😉

    • LOUISE BONJOUR,
      l’argent n’est la que pour contrôler le monde et les personnes crée une dépendance, en créant un monde de don et d’échange nous retournons à la source .Nous avons tout pour subvenir à nos besoins dans la nature,seulement l’être humain ne l’utilise pas dans le bon sens, il utilise dans le profit le pouvoir,vouloir absolument contrôler .

      • Bien d’accord ; je dirais même que l’argent est devenu (s’il ne l’était pas depuis bien longtemps) un outil d’asservissement. à force de n’être qu’un « heureux » consommateur grâce à son « pouvoir d’achat ». Un jour,on se rend compte que l’on ne saurait même pas (parce qu’on a pas acquis les connaissances de base ou partagé la vie de personnes mieux « configurés ») se nourrir, s’habiller, construire son habitat… Bref, on ne sait rien faire que brasser beaucoup de vent, dépenser de l’argent. Un esclave, obligé de continuer à se soumettre (en échange de menue monnaie) sur le marché du travail pour vivre « la modernité » !

    • Ce n’est pas parce que tu possède rien de matériel que tu n’as rien à donner! Le Savoir est plus utile . Puis si tu ne sais rien faire et que tu ne possède rien, tu peux toujours offrir ton temps, ton amour (dans tous les sens du terme), c’est bien plus apreciable qu’un billet de banque .
      Ceci dit , y ‘ à un truc sur lequel je suis pas d’accord, c’est que recevoir ne donne pas chez tout le monde l’envie de donner, au contraire je pense que chez beaucoup ça donnera l’envie de profiter.
      En tout cas j’encourage votre initiative, et j’espère que cette phase test pourra être mise en place!

    • Parfaitement d’accord avec toi Louise🙂 . Je pense que la seule méthode alternative saine à l’argent c’est l’échange de bien et services car le don c’est assez vague comme concept si l’on donne sans recevoir ou si l’on veut recevoir sans jamais penser a donner . Pour ma part cela fait plus de 20 ans que j’ai participé a différents (SEL) Systèmes d’ Echange Local en Midi pyrénées et je peut vous dire que même quand c’est très bien géré par des bénévoles très impliqués et bien ce n’est pas toujours très sympa quand tu vois certains comportements égoïstes et profiteurs et c’est pour cela que cette histoire de don et de vie sans argent cela me fait sourire .je m’aperçois que bouquin n’est pas vraiment donné et me demande a qui cet argent va bénéficier puisque les auteurs vivent sans argent (en principe) 🙂

      • Bonjour,
        J’ai fait le choix de publier le livre pour le rendre accessible à plus de monde…je vais bientôt sortir une version entièrement gratuite pour plus de cohérence avec le sujet du livre !
        Pour info, l’argent sera utilisé pour donner des bouquins ou mettre en place notre projet d’éco-lieu basé sur le don.
        Merci pour l’intérêt et belle journée !

  2. Waouh, merci pour cette espoir que vous transmettez en diffusant cette petite vidéo.
    Vivre dans un monde sans argents peut vraiment ce faire ,à l’heure actuel beaucoup de personnes commencent à prendre conscience.
    Il y a trois ou quatre mois de cela j’en ai parlé à ma compagne de ce concept d’être dans l’échange le partage ,et vous voulez le crée .UN GRAND BRAVO

  3. Bonjour, Curieuse, je suis ouverte à essayer de comprendre mais j’ai bien du mal à avec ce concept! Et pourtant j’ai visité seule beaucoup de pays de cette belle planète! C’est facile de se faire inviter sur cette terre. la générosité est une constance humaine. Mais quand on possède, on ne se sens pas forcément supérieur, c’est un juste équilibre avec ce que l’on a et pas avec ce qu’on convoite… C’est bien différent! Je serais bien curieuse de voir si cette vie serait réalisable dans une grande ville ou sa périphérie car nous sommes tous répartis sur le territoire… Là ce serait oui un vrai projet! Au don, je préfère le partage mais c’est peut être selon vous le même but.
    Cette petite idée de eotopia est elle inspirée de Auroville en Inde?
    La vie est faite de plaisirs alors il n’y a pas de vie meilleure qu’une autre, restons seulement en harmonie avec les autres et soi même!
    Mais je ne sais pas vraiment comment dans ces conditions faire face à la maladie qui n’est pas choisie et pas forcément liée à un mode de vie parfois???…. L’aromathérapie n’est pas efficace pour certains désordres plus ou moins graves…
    Effectivement c’est un mode de vie Utopique pour un certain nombre de privilégiés à mon avis. Mais c’est juste mon avis…
    Bonne route…

  4. Au début, il est question de « faire confiance à l’humain en général », de manière large et avec une certaine foi. Puis, le projet de vie communautaire se précisant, il s’agit de « ne pas accueillir plus de cent personnes parce qu’une économie du don, ça demande de la confiance, donc pour qu’il y ait de la confiance, il faut que les gens se reconnaissent, parce que tu ne peux pas faire confiance à quelqu’un que t’as jamais vu ».
    Ah.
    Super intéressant, mis à part ce que je relève là et qui dénote un manque de clarté dans l’élaboration du projet, à mon avis.
    Bravo pour le reste.

    • Bonjour,
      Oui, ça peut paraître contradictoire…Le fait est que la « foi » universelle est difficile à entretenir. Donc, en attendant que l’humain soit prêt, les communautés réduites semblent nécessaires…bien entendu, tout ceci n’est que théorie et nous espérons pouvoir bientôt l’expérimenter!
      Bonne journée

  5. Quel beau projet de vie !
    Voir des êtres HUMAINS désireux de vivre dans le respect de la nature et des autres me remplit de bonheur. Les notions de partage et d’échange sont malheureusement souvent invisibles dans notre société mais elles existent, et savoir « demander » les réveille.
    Soyez heureux chaque jour, gardez votre enthousiasme et partagez, vous vivrez « riches » comme je le suis, sans un sou.

  6. C une belle aventure que vous avez vécu que ce beau voyage mais vous ne l avez réussi que parce que d autre gens produise de la richesse afin de pouvoir vous donner tous ces restaurant bar marché ect ect ect si personne de produit personne ne pourra donner si nous adoptions tous ce mode de vie qui nous donnerais???? Quelque par cela s appelle vivre au crochet des autres et me parait totalement utopique l argent nous en avons besoin ….nous avons besoin d une économies …..mais il faudrait juste se satisfaire du nécessaire……..!

    • Bonjour,
      C’est justement si nous décidons tous de vivre sans la monnaie que nous pourrons partager les ressources librement entre nous…donc si tout le monde adopte ce style de vie, (mais il faut que ce soit tous les membres d’une communauté/société) alors l’économie du don peut fonctionner! Ça a l’air très utopique, je le conçois, mais un minimum de rêve est nécessaire pour faire avancer les choses. A savoir que avec ou sans argent nous vivons tous au crochet de mère nature…
      L’économie est effectivement nécessaire…mais pas forcément l’échange monétaire !
      Je conseille de lire Charles Eisenstein ou Jean-michel Cornu pour avoir un aperçu plus économique de la question!
      Merci pour le commentaire !

  7. félicitations les gars!!! votre exploit donne de l’espoir a ceux qui rêve d’un monde sans argents, un monde humain.
    merci pour le partage de ce beau exploit

  8. Salut 🙂 Salam Alikoum ,🙂
    Quel Bonheur de lire et voir des Humains Héros de leur Temps
    qui luttent contre le Matérialisme. Bravo à vous !! Ce n’est pas une Utopie.

    Merci de votre Courage et surtout de votre Intelligence.
    Continuez à nous abreuver de votre Science🙂
    le Salam par chez vous

  9. Le vrai progrès est celui qui Est réalisable pas juste celui qui est imaginé. Comment pouvez vous plébisciter une économie du don ou du partage alors que le concept même de votre village vous exclu de la société. A qui profitera cette expérimentation? Qui seront vos villageois? Je trouve révoltant et grave de voir des personnes jouer à la pauvreté et en vanter ses mérites sous couvert d’idéaux écologique et philosophique. Il faut déjà avoir connu le confort pour se preter à votre drôle de petit jeu.
    Si nous voulons changer les choses et que nos actes est un réel impact et ne restent pas seulement une utopie, ce n’est pas en se positionnant en marge que nous y arriverons, mais en ce plaçant bien au centre. Et cela afin d’identifier les véritables problèmes.

    • Bonjour Vivi,

      Nous ne sommes pas exclus de la société, bien au contraire, c’est pour cela que vous avez découvert ce livre ou ce blog. Notre expérience profitera, elle le fait déjà !
      De plus, je pense qu’il faut parfois sortir de nos carcans habituels pour prendre du recul et pouvoir justement observer avec objectivité, en restant « au centre » comme vous le dites (si telle chose existe), il est difficile de porter un regard sur l’ensemble.
      Enfin, nos actes ne sont pas utopiques, vu qu’ils existent, nous sommes bien réels et nous ne sommes pas seuls. La société change et nous y contribuons, à notre manière. Cessons de nous tirer dans les pattes, de critiquer un projet ou un autre sous prétexte que nous pensons différemment, épaulons-nous, et marchons ensemble vers un monde meilleur, chacun à sa manière mais ensemble.

  10. SALUT,

    Alors moi je trouve votre pojet hyper sain et plein d’ espoir,il va à contre courant d’ une société d’ individualisme, de conformisme où toutes les lois sont régies par l’ argent!!
    Et c’ est malheureusement ce qui détruit l’ HUMANITE,
    On est tous formaté à l’ argent, la surconsommation, et on a peur du changement pourtant il serait nécessaire pour revenir à plus d’ humilié, de simplicité,de respect, de partage et d’ amour ce qui est censé nous différencier des animaux…
    Comme on le sait on peut tous vivre avec beaucoup moins voir plus d’ argent mais cela ne va pas être une mince affaire lorsqu’ on voit toutes les embuches auxquels sont confrontés les mouvements écolo…
    En tout cas votre projet attire toute mon attention et surtout ce voyage à la conquête des autres Wouah!!Bravo!!

  11. Je viens de lire « sans un sous en poche » et de regarder le site « www.eotopia.org »… comment dire ?
    Vous voulez être libres, mais au final vous êtes complètement dépendants des autres !
    Il me reste à vous souhaitez bon courage !!!

    • Bonjour Marie,
      Effectivement, cependant, nous sommes toujours dépendants des autres et des ressources de cette planète, avec ou sans argent. Mon expérience amène à explorer cette relation d’interdépendance qui nous unit tous en supprimant l’échange basé sur la valeur.
      Merci pour votre temps et très bonne continuation !

  12. Bravo pour cette initiative..;c’est le début de la transition vers une autre vie..;quand les systèmes s’écrouleront, certains seront prêts…et aideront les autres…ce sont les solidaires qui survivront aux grands changements..;ceux qui mettent l’amour en action : amour de la nature, de la vie et des autres…bravo , dès que j’ai déménagé je vous invite pour une conférence…

  13. Hey!
    Je n’ai que 16 ans et pourtant si attirée par le récit de vos voyages et ce mode de vie! J’en rêve , et j’espère bien que ce rêve se réalisera , c’est en préparation, le vagabondage ça me plait! Je suis convaincue que l’argent n’apporte que des merdes dans ce monde alors je trouve ce projet très ambitieux , et j’espère pour vous et pour la société , réalisable !
    Connaissez vous les communautés emaüs? Je pense bien , mais votre projet m’y fait un peu penser, c’est bien sûr pas entièrement sans argent , mais c’est un bon début !
    Je vous souhaite plein de bonheur et bonne continuation! Vous donnez de l’espoir!

  14. Bonjour,
    J’ai fait l’expérience pendant 1 mois de vivre sans argent et en voyageant à pied en demandant seulement à manger et quelques cigarettes par jour ça a été la deuxième plus belle expérience de ma vie j’était en totale communion avec la nature je pense que nous ne sommes pas fait pour être sédentaire la seule chose qui m’à manqué c’etait de ne pas savoir me procurer tout seul ma nourriture. Je pense que se couper de l’argent c’est se couper de la dépendance aux autres et que pour ne plus dépendre des autres il faut pouvoir subvenir à ses besoins seul

    • C est en ca que La Permaculture tend :
      Tu deviens autonome pour toi meme, puis avec les surplus tu inclus ta famille puis tes voisins :
      Chacun avec ses modestes skills interragit – offre et recoit – de La communaute ainsi formee, basee Sur La confiance en son propre travail et celui de ses voisins.

  15. Bien sympa, votre aventure. Mais possible seulement parce que certains autres produisent, entretiennent les routes, construisent des bateaux ou des avions, font tourner les hôpitaux… Avez-vous vu le film « Into thé wild », tourné d’après une aventure semblable à la vôtre, mais qui a mal fini ?
    Au moment où Daesh assassine les Yesidis et tout ce qui lui résiste, je me demande si la valeur suprême est de vivre sans argent ou de vivre libre d’élever ses enfants, d’avoir un avenir, dans le respect de des autres et de la planète, mais sans s’affranchir de ses devoirs de citoyen…

    • Bonjour Eglantine,
      Je partage ce point de vue… mon expérience ne parle pas que de vivre sans argent mais aussi de devenir citoyen…du monde ! Moins polluer, vivre simplement pour que d’autres, ailleurs, ne souffrent pas indirectement de nos modes de vies extra-matérialistes. Merci pour ton intérêt !

  16. Le problème, ce n’est pas l’argent. La monnaie peut servir de médium d’échange, afin de permettre à deux individus de mener une transaction, même si l’un produit un bien dont l’autre n’a pas besoin; dans ce cadre-là, ça ne me parait pas être mauvais en soi. Le problème, c’est l’accumulation de richesses et la fixation de la valeur monétaire. Il faut mettre en place des balises qui empêchent quiconque l’accumulation excessive de biens et d’argent, ce qui mettra à mal les plus violents des rapports de force existants dans notre société. Ensuite, il faut détacher la valeur monétaire de toute spéculation. En gros, il faut revenir à un rapport simple et direct entre monnaie (que ce soit du papier billet, des coquillages ou qu’importe) et valeur d’usage des biens.

    • Bonjour Manon,
      Commentaire très pertinent…mais en voyant tout ce qu’il faudrait faire pour redonner à la monnaie sa place légitime, je me dis qu’il serait plus simple de ne plus en avoir du tout ! Et ça résoudrait par la même occasion l’injustice inhérente à l’échange de valeurs (que ce soit la monnaie ou des coquillages !).

    • Avez-vous lu le livre : « Balance Point » de Joseph Jenkins; désolé en anglais seulement pour l’instant.
      Je suis en train de traduire une page par jour à peu près… mon blogue dédié à cette traduction , parce que , important de partager… lien :
      balancepointdequilibrefrancais.blogspot.com

      Le livre original en anglais est gratuit pour lecture en ligne voir:
      lien
      http://josephjenkins.com/books_balance_contents.html
      Note: tu peux télécharger et lire chaque chapitre par après à ta guise

      Bon ! Si tu lis ce livre ; beaucoup de réponses te seront données aux points que tu soulèves !

      Bonne lecture
      et bonne journée
      Roland

  17. Bonjour, votre approche est intéressante car elle m’incite à réinterroger mon rapport à l’argent et ouvre de nouveaux possibles. Cela m’amène à quelques réflexions. Je n’ai jamais souhaité devenir riche, j’ai peu de besoins, mais je me suis toujours sentie rassurée par le fait de ne pas tout dépenser et conserver un bas de laine. Je n’ai jamais conçu l’idée d’un projet agricole sans y associer la question de viabilité économique et donc rentabilité monétaire. Les projets de permacultures dont j’ai entendu parler proposent des stages payant. Faire payer des gens pour les faire travailler, ça pose question. Je ne pense pas que je serais capable sur le long terme de vivre sans argent. Quelles solutions lorsque vous deviendrez vieux et/ou malades et incapables de travailler, lorsque vous serez dépendants ? Compter sur ses enfants comme par le passé, des amis ? Ne deviendrez-vous pas une charge ?

    • Bonjour Hélène,
      Merci pour ce commentaire pertinent ! Nous sommes tous une charge… pour la planète et ceux qui travaillent pour un salaire injuste. Que nous payions ou pas. La question n’est donc pas là pour moi mais plutôt : pouvons-nous mettre en place des espaces, des éco-lieux autonomes où la charge sera assumée localement et avec amour ? Je donne aujourd’hui, demain on me donnera, la vie fonctionne comme ça, pourquoi pas nous ?

    • Je peux te répondre de par mon vécu; personnellement, j’ai bientôt 68 ans en avril prochain. Oui, j’ai un peu d’argent , pas beaucoup. J’essaie de rester autonome le plus possible et je tente de minimiser mes besoins non essentiels.
      Par exemple , j’habite une petite maison, je limite mes déplacements en auto au minimum et considère l’usage de l’automobile que comme moyen de déplacement en urgence.

      Vie simple et dernièrement, j’ai été malade 3 jours sans manger; j’ai fait de mon mieux pour m’aider à guérir et j’essaie de rester le plus en santé possible . Pour justement éviter ce que tu énonces…

      Il faut garder selon moi un équilibre que chacun est appelé à trouver au fond de lui=même.
      Je pense que chacun de nous est unique et a sa solution unique.

      L’entraide est à privilégiée je pense

      Bonne réflexions et bonne journée !

      Roland

  18. Rooooo quelle aventure, j’ai lu votre livre en une traite tellement chaque moment est captivant. Sa fais des mois je me dis qu’est que je fais la, certes j’ai mon enfant mais je ne pense cas partir marcher aller aider je ne sait où et votre aventure me donne très envie, a méditer et votre livre et génial et j’espère que vos projet vont se réaliser

  19. Je viens de lire ton livre qui a parlé à mon coeur
    Sans un sous en poche
    Merci d’avoir faire ce que j’ai peur de faire…
    Élisabeth.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s